La Ministre Geneviève Darrieussecq reçoit une délégation

du réseau de Paralysie Cérébrale France

Le Président Jacky Vagnoni et une délégation territoriale du réseau de Paralysie Cérébrale France ont rencontré, ce jour, Mme Geneviève Darrieussecq, ministre déléguée chargée des personnes handicapées.

Cette rencontre a été l’occasion d’échanger longuement sur la crise de l’accompagnement qui frappe lourdement les personnes handicapées et leurs familles et de faire 8 propositions pour une sortie de crise :

  • Le lancement d’un plan de rattrapage pour les établissements pour adultes (parents pauvres du secteur médico-social) intégrant un rebasage des budgets des établissements avec la prise en compte de la dépendance et une augmentation sensible des taux d’encadrement (très inégalitaires en fonction des territoires et qui se sont effondrés depuis 20 ans),
  • Un égal traitement dans tous les territoires : les discours à géométrie variable des Agences Régionales de Santé et des Conseils départementaux ne sont plus supportables tant sur les taux d’encadrement que sur les financements,
  • Le financement immédiat des mesures « Ségur » accordées et annoncées et leur extension aux métiers oubliés,
  • Une revalorisation complémentaire du point d’indice au moins égale à celle appliquée dans la fonction publique (>3,5%) pour les conventions collectives du médico-social,
  • Toute mesure prise pour l’hôpital (ex. : revalorisation salariale) doit impérativement être transposée dans le secteur médico-social et notamment pour les ESMS médicalisés qui font face aux mêmes problématiques,
  • Le dialogue entre les hôpitaux et le secteur médico-social doit impérativement s’établir dans les territoires les plus en souffrance : les ARS ne jouent pas ou peu ce rôle et délaissent le secteur médico-social,
  • Intensifier et fluidifier le recours à la réserve sanitaire pour les ESMS médicalisés,
  • Accélérer enfin les travaux de convergence vers une convention collective unique qui tire vers le haut les carrières et les salaires : un calendrier serré doit aboutir dans les prochains mois.